Vie

Tomber enceinte : conseils aux femmes et aux hommes pour réaliser leur envie de bébé

de Mag. Margit Weichselbraun
le 17.08.2021
Tomber enceinte :  conseils aux femmes et aux hommes pour atteindre le bonheur de bébé Tomber enceinte :  conseils aux femmes et aux hommes pour atteindre le bonheur de bébé

La maison, le travail, le/la partenaire - une fois les fondations parfaites jetées, c’est le moment idéal pour de nombreuses personnes de couronner leur bonheur avec l’enfant de leurs rêves. Néanmoins, tout ne se déroule pas toujours comme prévu dans la vie, et le désir d’enfant est souvent grand, mais l’impatience presque autant. Malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de proposer ici une unique recette promettant le succès, mais plutôt des conseils qui pourront vous aider à préparer la voie pour le bébé de vos rêves.

Les femmes & la fertilité

Pendant une longue période, le cycle menstruel rythme la vie d’une femme. De la puberté à la ménopause, le cycle menstruel mensuel s’effectue environ 400 à 500 fois. Le cycle menstruel est aussi unique que la femme elle-même. Pour qu’un ovule puisse mûrir, être fécondé et s’ancrer, les hormones sexuelles féminines doivent pouvoir se mettre en marche et agir sans être dérangées. Les stimuli extérieurs et intérieurs influencent la « danse des hormones » sensible et donc la fertilité.

La seule vraie recette pour réaliser le bonheur d’avoir unbébé n’est pas encore créée, mais celle qui connaît précisément son cycle a un avantage certain. Aujourd’hui, les applications spéciales, les tests d’ovulation ou les ordinateurs de fertilité aident les femmes qui souhaitent avoir des enfants, car un bon timing – idéalement deux à trois jours vers l’ovulation (qui varie d’une femme à l’autre) augmente significativement les chances de tomber enceinte.

Jours de fertilité : quand peut-on tomber enceinte ?

La période pendant laquelle une femme peut tomber enceinte commence environ quatre à cinq jours avant l’ovulation et se termine un à deux jours après. La phase la plus fertile se situe entre 72 heures avant l’ovulation et 12 heures après.

biogena-line
Illustration : Exemple du cycle féminin

Les nutriments favorisent la construction interne du nid

Pour se préparer à un enfant, un apport optimal en vitamines, minéraux et oligo-éléments essentiels est en outre idéal. Cette « construction du nid intérieur » permet de créer les fondations et d’offrir les meilleures conditions de base pour que rien ne manque à cette vie naissante. Beaucoup savent que les besoins nutritionnels de la mère augmentent fortement pendant la grossesse, notamment jusqu’à 100 %. Cependant, les réserves de nutriments (surtout l’acide folique) devraient être bien remplies dès que vous désirez un bébé. Après tout, l’alimentation et le mode de vie de la mère influencent fortement la croissance et le développement de l’enfant à naître ainsi que l’évolution de la grossesse.

Favoriser la fertilité des femmes

Un apport optimal en vitamines et en substances minérales - grâce à une alimentation équilibrée avec des aliments riches en nutriments et, le cas échéant, des compléments alimentaires - pourrait contribuer à favoriser la fertilité.  Voici quelques nutriments importants dans ce contexte : 

  • Zinc : il contribue à une fertilité et à une reproduction normales. Le zinc contribue à une synthèse normale de l'ADN
  • Vitamine D : elle joue un rôle dans la division cellulaire
  • Vitamine B6 : elle contribue à réguler l’activité hormonale
  • Vitamine B12 : elle joue un rôle dans la division cellulaire. Étant donné que cette vitamine se trouve principalement dans les produits d’origine animale, il convient de veiller particulièrement à fournir aux femmes végétariennes ou végétariennes un apport suffisant en vitamine B12 et d’envisager éventuellement la prise d’un complément alimentaire.
  • Antioxydants tels que la vitamine C, la vitamine E et le sélénium : ils peuvent contribuer à protéger les cellules du stress oxydatif.
  • Iode : il contribue à maintenir une fonction thyroïdienne normale – une thyroïde normale est également importante pour le cycle féminin.
biogena-line
Nutrifem® Mamma Mia
3 pour 2 en un : paquet de 3 avec l'apport complet en micronutriments pour la mère et l'enfant
Voir le produit
104,90 €
Nutrifem® Mamma Mia - 3 x 120 Kapseln

À SAVOIR

Un corps de femme enceinte fonctionne à ses capacités maximum pour faire grandir une nouvelle vie. Pour que la mère et l’enfant reçoivent des apports suffisants dès le début de la grossesse, il est recommandé d’utiliser des compléments alimentaires. À quoi dois-je faire attention et à partir de quand dois-je prendre des compléments ?

Vitamines & nutriments pendant la grossesse

Les hommes & la fertilité : des spermatozoïdes en forme vont droit au but

Une compétition comme aucune autre sur 20 centimètres.  C’est le chemin que les spermatozoïdes doivent parcourir pour arriver vers l’objet de leur désir - l’ovule. Ce faisant, la probabilité des spermatozoïdes de gagner la compétition et de créer une nouvelle vie est quasi inexistante - inférieure à 1:500 000 000. Donc, pour les couples qui « bricolent » un bébé : plus le nombre de spermatozoïdes en compétition est élevé, et plus ceux-ci sont bons, plus vous avez de chances de réaliser votre bonheur familial.

La qualité des spermatozoïdes détermine si votre souhait d’enfant se réalisera.

Qu’est-ce qui influence la qualité des spermatozoïdes ?

Outre les causes médicales, le mode de vie joue un rôle décisif dans la qualité des spermatozoïdes : une alimentation malsaine, les polluants environnementaux et les friandises nocives (alcool, nicotine), un mauvais poids, le manque d’exercice et une température trop élevée des testicules (par exemple à cause des bains de soleil ou des bains tout courts, des sièges chauffants ou des visites fréquentes au sauna) peuvent affecter la fertilité masculine.  Un déséquilibre hormonal, comme par exemple un faible taux de testostérone ou des troubles de la fonction thyroïdienne, font également partie de nombreux facteurs qui influencent la qualité des spermatozoïdes, qui peut varier d’un homme à l’autre.

Reste la question de savoir ce que l’homme peut faire pour que les couples espérant un enfant puissent augmenter la « précision ».

Peut-on soutenir la qualité des spermatozoïdes ?

Un mode de vie sain peut avoir un effet positif sur la qualité des spermatozoïdes.  Cela comprend une activité physique régulière, une bonne gestion du stress, un sommeil suffisant et renoncer à fumer et à une consommation excessive d’alcool. Une alimentation équilibrée et riche en nutriments est en outre un pas dans la bonne direction (plus à ce sujet plus loin).  Pour pouvoir produire des spermatozoïdes en bonne forme, le corps a besoin de certains micronutriments en quantité suffisante :

Outre la vitamine B6 qui favorise la régulation de l'activité hormonale et le sélénium qui participe à la formation des spermatozoïdes, le zinc est un oligo-élément qui joue un rôle important dans la fertilité et la reproduction. Ce « minéral pour hommes » n’est pas seulement important pour préserver un niveau de testostérone normal dans le sang, il est également impliqué dans les fonctions de division cellulaire. Le fait que le code génétique soit correctement copié et emballé lors de la production des spermatozoïdes est un facteur décisif pour la durée de vie et la « précision » d’un sperme. Comme le sélénium, le zinc protège aussi les cellules du stress oxydatif.

Bon à savoir : l’effet des changements de mode de vie se manifeste au plus tôt après environ trois mois.

biogena-line
AndroSafe® Lyco 10
Complexe spécial vitamino-minéral avec de précieuses substances végétales - parfaitement adapté pour l'homme
Voir le produit
52,90 €
AndroSafe® Lyco 10

Comment l’homme peut-il soutenir son corps dans son projet de bébés ?

biogena-line
Maca Energy

Maca Energy fournit des substances végétales provenant d'extraits de maca, de ginseng et de guarana de haute qualité. La maca favorise les performances sexuelles naturelles et la fertilité.

aller aux gélules Maca
33,90 €
Maca Energy

Conseils pour la grossesse ; ce qui influence la fertilité

Une alimentation saine – Ces aliments vous aident :

Les personnes qui mangent sainement sont généralement en meilleure santé. Et ceux qui sont en bonne santé ont des bébés plus facilement. C’est comme ça que Mère Nature l’a voulu. Dans ce contexte, les couples voulant un enfant doivent s’appuyer sur une alimentation équilibrée et variée. Les fruits et les légumes frais, les légumineuses de haute qualité, les noix, les produits aux céréales complètes ainsi que les sources de protéines maigres constituent une base saine pour un bon apport varié en micronutriments. Si vous désirez un enfant, il convient de veiller à un apport suffisant en nutriments, en particulier l’acide folique qui joue un grand rôle dans la grossesse.  Des compléments alimentaires spéciaux peuvent donner un coup de pouce à l’apport quotidien en nutriments dans une période de besoins élevés.

L’alcool, la nicotine et autres : une pause pour le bébé :

Ceux qui prennent souvent friandises tels que l’alcool et la nicotine devraient y renoncer pour leur fertilité. Dans le cas contraire, les spermatozoïdes des hommes perdent de leur activité à cause de ces substances, tandis que la probabilité de fécondation baisse et le risque de fausse couche augmente pour les femmes. Si vous voulez un enfant, faites également attention aux produits nocifs environnementaux comme les pesticides, de l’eau de mauvaise qualité, les adoucissants entre autres dans les produits cosmétiques et les emballages plastiques.

Poids sain

Un surpoids important comme un poids insuffisant peuvent avoir un effet négatif sur la fertilité. Tandis que les femmes en surpoids peuvent souffrir de troubles du cycle menstruel du fait de déséquilibres du cycle, pour les femmes en sous-poids la production d’ovules et les menstruations peuvent être stoppés. Mais les hommes aussi devraient normaliser leur poids corporel, car trop ou trop peu de chair sur les os des hommes peut augmenter le risque de dysfonctionnement des testicules et réduire la formation de spermatozoïdes. Même si ça ne marche pas (encore) avec le bébé, s’efforcer d’aller vers un poids normal est dans tous les cas une chose pour vous : sain.

Exercice physique ; il est temps d’agir :

Comme déjà mentionné, les personnes avec un corps plein de vitalité ont généralement de meilleures chances de se reproduire. C’est pourquoi l’exercice, un « agent vitalisant », ne doit pas manquer ici. Non seulement ceux qui ont une vie active et font assez d’exercice corporel auront plus d’endurance, l’exercice favorise également leur fertilité. Mais attention : une pratique sportive trop intense ou des charges physiques intenses ont l’effet contraire !

Ne stressez pas !

Souvent, les premières pensées de grossesse déclenchent une vague de stress intérieur. Les attentes et la pression font du sexe une corvée. Mais le stress permanent est déplacé ici, au final votre enfant devrait être le fruit de l’amour et non pas d’une planification parfaite. En outre, le stress peut décaler le cycle féminin et changer les habitudes de vie (p. ex. rapports sexuels plus rare, consommation plus fréquente d’alcool, mauvaise alimentation, tabagisme). C’est pourquoi le fait qu’environ un tiers des couples ont besoin de plus d’un an pour concevoir l’enfant de leurs rêves devrait permettre aux couples de se détendre un peu. Réduisez votre niveau de stress professionnel et prenez le temps de vous détendre (par ex. promenades, yoga, massages).
 

Dormez suffisamment et régulièrement :

Si ça ne marche pas trop avec les bébés, les oiseaux de nuit devraient devenir « dormeur de sept heures ». En effet, des études montrent que le manque de sommeil peut stresser note corps et empêcher ainsi la procréation. Le travail de nuit est particulièrement mauvais car il perturbe l’équilibre hormonal des deux sexes. Par ailleurs, on considère qu’un sommeil optimal dure entre sept et huit heures par jour – idéalement en harmonie avec l’horloge interne et donc le cycle hormonal. Et allez au lit à la même heure autant que possible.

Remèdes pour la fertilité

Nos ancêtres se sont penchés sur la question de la fertilité très tôt, pratiquant des rites de fertilité et promettant une meilleure fertilité grâce à des plantes sauvages sélectionnées.

Si vous souhaitez aussi soutenir votre projet de bébé avec des remèdes à base de plantes, vous devriez consulter un/une médecin, un/une thérapeute ou un/une sage-femme expérimenté(e) en phytothérapie. En plus des plantes traditionnelles européennes, la botanique traditionnelle chinoise et l’ayurveda proposent également des options végétales.

Autres articles
Arrêter la pilule : Conseils et ce à quoi faire attention
Arrêter la pilule : Conseils et ce à quoi faire attention
Bien qu’elle soit considérée comme l’un des moyens de contraception les plus sûrs, de nombreuses femmes envisagent d’arrêter la pilule. Les raisons en sont multiples, parfois juste instinctives. Mais quels effets secondaires l’arrêt...
Continuer à lire
de Mag. Margit Weichselbraun
le 29.06.2022
Le magnésium pendant la grossesse
Pourquoi ce super nutriment est si important pour la mère et l’enfant: Le miracle de la vie est une véritable épreuve de force pour le corps, qui se traduit notamment par des besoins accrus en nutriments. Pour que la mère comme l’enfant...
Continuer à lire
de Mag. Margit Weichselbraun
le 07.08.2023
L’acide folique – la vitamine des cellules : important pour nos fonctions centrales
L’acide folique – la vitamine des cellules : important pour nos fonctions centrales
L’acide folique est considéré comme LA vitamine de grossesse par excellence. Mais cette vitamine B hydrosoluble est également importante pour ceux qui n’attendent pas de bébé, et ce toute la vie ! Vous trouverez ici de plus amples...
Continuer à lire
de Mag. Margit Weichselbraun
le 15.03.2023