Savoir

Le stress oxydatif – comment il se produit et comment le réduire

de Mag. Margit Weichselbraun
le 13.12.2021

Qu’est-ce qui fait les tomates pourrir, les fleurs se fâner, notre peau vieillir ? Il s’agit de processus oxydatifs qui se produisent en présence d’oxygène. Tandis que l’oxydation fait partie de notre vie comme l’air que nous respirons, une surcharge de substances oxydantes par rapport aux substances réductrices provoque un stress oxydatif. Nous expliquons...

Qu’est-ce que le stress oxydatif ?

On parle de stress oxydatif lorsque l’équilibre entre les radicaux libres (prooxydants) et les substances piégeant les radicaux (antioxydants) est bouleversé dans le corps. Les radicaux libres ne sont pas mauvais en soi. Ils sont naturellement formés lors de nombreux processus métaboliques (p. ex. la respiration cellulaire) sans devenir un problème en cas normal et sont par exemple très utiles pour lutter contre les agents pathogènes.

Cependant, les radicaux libres provoquent du stress lorsque sa contrebalance, notre réseau de protection antioxydant, n’arrive plus à contenir ces particules réactives et que les cellules et les processus métaboliques souffrent d’effets oxydants.

Qu’est-ce que les radicaux libres ?

Les radicaux libres font partie de notre vie comme l’air que nous respirons. Derrière ce terme aérien se cachent des atomes et molécules particulièrement réactives auxquelles il manque au moins un électro du point de vue chimique. Ce défaut rend non seulement les radicaux libres déséquilibrés, il les rend également particulièrement agressifs. Pour être à nouveau «complets», ils arrachent un électron au premier partenaire réactif disponible. Ainsi, l’atome volé devient lui aussi un radical libre et se procure l’électron manquant en se servant dans son environnement. Pour que cette procédure ne se transforme pas en une réaction en chaîne illimitée, le corps contrôle les radicaux libres à l’aide des pièges à radicaux libres.


biogena-line
biomolécule interactive vs. radicaux libres
biogena-line

Causes : Comment le stress oxydatif se développe-t-il ?

Tandis que l’apparition de radicaux libres dans notre métabolisme est naturelle, certains facteurs environnementaux peuvent contribuer à une augmentation considérable des particules agressives et à une charge excessive de notre réseau de protection antioxydant. Ainsi, une seule bouffée de cigarette suffit pour libérer un milliard de radicaux libres. L’alcool, le stress, les substances nocives pour l’environnement, les bains de soleil non protégés et les voyages en avion permettent également de renforcer l’absorption des radicaux libres et déséquilibrer nos défenses antioxydantes.

Comment peut-on réduire le stress oxydatif ?

Heureusement, il n’est jamais trop tard pour lutter contre le stress oxydatif. Alors que l’on ne peut pas éviter tous les produits formant des radicaux, il est tout de même possible de chasser l’un ou l’autre « malfaiteur » : Si vous renoncez à l’alcool, à la nicotine et aux drogues et que vous réduisez au minimum les bains de soleil longs, les vols long-courriers et le stress, vous pouvez réduire la charge de radicaux et soutenir les stratégies de défense antioxydantes de votre organisme, ce qui peut nous amener au point suivant.

Comment peut-on se protéger du stress oxydatif ?

La survenue du stress oxydatif ou non est une question d’équilibre : Tandis qu’un mode de vie sain contribue à maintenir un niveau bas de la formation de radicaux libres (voir point précédent), une alimentation saine et riche en nutriments vous arme de pièges à radicaux libres. Les fruits et légumes frais en particulier sont idéaux à ce point de vue. Mais les germes, les noix et les huiles végétales apportent également les substances de protection. Les vitamines C et E ainsi que le zinc, le sélénium, le cuivre et le manganèse sont considérés comme des substances antioxydantes connues. Elles unissent leurs forces pour protéger nos cellules contre les dommages oxydatifs en les intégrant.

Ces nutriments sont non seulement présents dans notre alimentation naturelle, mais aussi dans certains compléments alimentaires. Les compléments alimentaires ne remplacent pas une alimentation saine ; mais ils peuvent aider à apporter des produits antioxydants au corps de manière ciblée. Étant donné que les antioxydants se renforcent mutuellement dans leur action et qu’ils peuvent être recyclés après utilisation, une combinaison de divers nutriments antioxydants est plus judicieuse qu’un apport fort en une dose de certains éléments.

biogena-line
Antioxidans Formula
La combinaison intelligente pour une protection efficace des cellules
Voir le produit
44,90 €
Antioxidans Formula

Littérature chez l’auteur.

Autres articles
Le cortisol – l’hormone du stress passée au crible
Le cortisol est une arme à double tranchant : si l’hormone du stress est indispensable pour se protéger des situations dangereuses, un taux de cortisol élevé peut avoir des effets néfastes sur notre santé à long terme. Nous répondons aux...
Réduire le stress - 7 conselis pour lutter contre le stress
Réduire le stress - 7 conselis pour lutter contre le stress
Le stress n’est pas un mot qui flotte dans notre société, c’est une vérité ressentie. Selon une étude, 75 % de toutes les personnes actives en Allemagne sont parfois ou souvent stressées. Mais qu’est-ce que le stress exactement,...
Comprimés de magnésium & Co.: les avantages et les inconvénients des formes galéniques
Comme les comprimés de magnésium, les gélules sont une forme galénique éprouvée pour remplir les réserves de magnésium. En savoir plus sur les avantages et les inconvénients de ces formes galéniques.