Vitamin, minéraux plus loin

Qu’est-ce que l’astaxanthine ? Tout sur son effet, son utilisation et sa posologie

de Mag. Margit Weichselbraun
le 11.04.2024
Astaxanthine Astaxanthine

L’astaxanthine est un pigment végétal rouge considéré comme le principal caroténoïde de l’univers marin. Cet antioxydant marin aide non seulement les plantes et les animaux à surmonter les situations extrêmes, il est aussi aux côtés des êtres humains. Ainsi, le cœur, les yeux, le système immunitaire et la peau profitent de son pouvoir naturel, tout comme les personnes sportives ambitieuses. Découvrez ici ce que l’astaxanthine peut faire et comment l’utiliser.

Astaxanthine – Qu’est-ce que c’est ?

L’astaxanthine est un colorant végétal rouge qui, d’un point de vue chimique, fait partie de la famille des caroténoïdes. Produit principalement par le plancton et les algues, cet antioxydant liposoluble se diffuse dans l’univers animal marin via la chaîne alimentaire et donne aux animaux aquatiques comme les crabes, les crevettes ou les saumons sauvages leur couleur rouge à rose caractéristique. Les flamands roses seraient d’ailleurs très pâles sans leur nourriture préférée ; des petits crabes bourrés d’astaxanthine.

La source naturelle la plus importante d’astaxanthine est l’algue verte Haematococcus pluvialis. Normalement verte, l’algue commence à accumuler de l’astaxanthine dans ses cellules en situation de stress (p. ex. rayonnement UV élevé, manque de nutriments/d’eau, chaleur extrême) et prend ainsi une couleur rouge. Ce mécanisme de protection permet à cet expert en survie de résister pendant des années jusqu’à ce que les conditions environnementales s’améliorent.

biogena-line
Illustration : L'algue verte Haematococcus pluvialis avec de l'astaxanthine stockée

Le règne animal bénéficie également de la consommation d’astaxanthine. Par exemple, ce colorant végétal aide les saumons dans leur éprouvant marathon de remontée des cours d’eau pour frayer. L’astaxanthine mobilisée dans les tissus adipeux sous l’effet de l’effort permanent assure une régénération musculaire plus rapide chez les animaux.

L’astaxanthine est-elle bonne pour la santé ?

L’astaxanthine n’assiste pas juste la flore et la faune, les humains aussi peuvent bénéficier de ce colorant végétal. Son surnom de « diamant rouge » est dû au fait qu’elle est considérée comme l’un des antioxydants naturels les plus puissants. Ainsi, selon des études comparatives, l’astaxanthine est (par ex.) 6000 fois plus puissante que la vitamine C, 770 fois plus puissante que la coenzyme Q10 ou 100 fois plus puissante que la vitamine E.

De nombreux de ses effets positifs sur la santé reposent sur ce potentiel antioxydant remarquable. Car de nombreux troubles, processus de vieillissement et troubles du métabolismes peuvent être associés à un stress oxydatif plus fort. L’astaxanthine a d’autres effets décrits, dont sa nature anti-inflammatoire, neuroprotective et antimicrobienne.

Effet : à quoi l’astaxanthine est-elle bonne, et quel est son effet dans le corps ?

Grâce à ses superpouvoirs antioxydants, l’astaxanthine peut effectivement désamorcer les radicaux libres. Cette propriété en fait un défenseur important de notre santé, mais aussi un potentiel médicament de phytothérapie pour les troubles qui peuvent être associés à un stress oxydatif accru. Sur la base des résultats d’études actuelles, nous avons résumé ci-après les indications thérapeutiques les plus prometteuses :

Peau : l’astaxanthine pour une protection naturelle contre le soleil & le vieillissement prématuré de la peau 

La peau n’est pas seulement notre plus grand organe, elle est aussi la ligne de défense la plus importante contre les influences extérieures nocives. Elle est en effet soumise en permanence à différents facteurs environnementaux, qu'il s'agisse de rayonnements UV, de polluants, de stimuli mécaniques ou de substances chimiques. La plupart de ces influences s’accompagnent d’une formation accrue de radicaux libres. Les radicaux libres sont considérés comme la première cause de vieillissement prématuré de la peau en raison des dommages de nos structures cutanées. 

Grâce à ses propriétés antioxydantes puissantes, l’astaxanthine agit comme une protection naturelle au soleil. Elle peut réduire les effets négatifs d’une exposition excessive aux rayons UV et contrer les inflammations (p. ex. en cas de coup de soleil). Bien entendu, elle ne remplace pas les produits de protection solaire, mais peut les compléter de manière judicieuse et augmenter leur efficacité.

L’astaxanthine est aussi à la hauteur contre les effets visibles du vieillissement prématuré de la peau. Deux études japonaises sont notables à ce sujet ;dans celles-ci, la prise d’astaxanthine a permis d’améliorer les rides oculaires et de réduire les taches de vieillesse au niveau des joues. La texture de la peau, son hydratation et l’élasticité cutanée s’étaient également améliorées. L’effet lissant de l’astaxanthine sur la peau peut être attribué à plusieurs mécanismes. Ainsi, l’astaxanthine protège non seulement le collagène cutané des lésions oxydatives, elle inhibe aussi les enzymes responsables de la décomposition du collagène qui sont activées en cas de stress tout en stimulant la synthèse naturelle du collagène.

Yeux : l’astaxanthine, nos lunettes de soleil internes

Nos yeux ne capturent pas seulement les plus beaux moments de notre vie (au moins visuellement), ils sont particulièrement exposés au stress oxydatif en raison du rayonnement UV qu’ils capturent. Au fil des ans, certaines maladies oculaires causées par les dommages oxydatifs peuvent apparaître. 

Depuis longtemps, on sait que la lutéine et la zéaxanthine, deux caroténoïdes, peuvent avoir un effet positif sur la santé des yeux. Mais aujourd’hui, l’astaxanthine est aussi sur le devant de la scène pour la prévention des problèmes oculaires. L’astaxanthine n’a pas seulement une grande efficacité antioxydante, elle peut aussi traverser la barrière sanguine de la rétine, une barrière sélectivement perméable entre la rétine et les vaisseaux alimentant celle-ci, et s’accumuler dans la rétine. Des études montrent également que l’astaxanthine permet de conserver une meilleure vue. 

Une étude menée en 2009 a examiné si et comment une prise d’astaxanthine avait un effet sur la presbytie. Les résultats étaient clairs : Pour une grande partie des participants à l’étude, le rétrécissement de la pupille (myosis de convergence) après un stimulus visuel s’est significativement amélioré, ce qui permet de fixer les objets proches. En outre, la prise ciblée a également eu un effet positif sur d’autres symptômes tels que le surmenage des yeux, une vision floue ou encore des tensions dans les épaules et le cou.

L’astaxanthine peut également être utile en cas de d’exposition numérique des yeux (Computer Vision Syndrome). Les symptômes typiques de ce syndrome nouveau commencent par des maux de tête et des troubles du sommeil et vont jusqu’à l’épuisement, les yeux rouges, des vertiges ou même une vision floue. L’astaxanthine est capable de combattre les effets de la vie numérique de tous les jours. Ainsi, le caroténoïde a réduit le temps de refocalisation de l’œil de 46 % et amélioré l’accommodation (= la capacité de l’œil à adapter activement l’acuité visuelle à différentes distances) de 27 %.

L’astaxanthine, défenseur naturel de notre santé cardiovasculaire

Lors de l’apparition de maladies cardiovasculaires, des processus inflammatoires chroniques et un stress oxydatif accru sont impliqués de manière prépondérante ; tous deux des processus pouvant être influencés positivement par l’astaxanthine selon l’état actuel des études.

Aujourd’hui, de plus en plus de données suggèrent que l’astaxanthine pourrait effectivement avoir aussi un effet cardioprotecteur en pratique. Des études indiquent que l’astaxanthine pourrait contrecarrer l’oxydation du « mauvais cholestérol » (LDL). Des modèles animaliers lui attribuent également un effet hypotenseur en cas d’hypertension artérielle. En outre, l’astaxanthine a montré un effet hypoglycémiant faible dans le cadre d’une méta-analyse, un autre effet bénéfique en termes de protection cardiovasculaire. 

L’astaxanthine pour atteindre des sommets sportifs

L’astaxanthine est considérée comme une arme secrète parmi les sportifs de loisirs et les sportifs de haut niveau ambitieux. Une sollicitation physique intensive est toujours associée à une augmentation de la consommation d’oxygène, ce qui peut entraîner une formation accrue de corps d’oxygène réactifs (radicaux libres). En cas de perturbation dans l’équilibre oxydatif, des lésions structurelles peuvent survenir, lesquelles peuvent être associées à un risque accru de blessure, à des délais de régénération prolongés, à une fatigue musculaire chronique et à une sensibilité accrue aux infections ou aux inflammations. 

La prise d’astaxanthine pendant l’entraînement aide à protéger l’organisme contre les dommages oxydatifs, à réduire les dommages musculaires et à raccourcir le temps de récupération pendant les exercices intensifs. Des études suggèrent également que la prise ciblée de ce super-antioxydant améliore aussi bien les performances sportives que la régénération des systèmes musculaires. Par exemple, une étude en double aveugle menée en Suède auprès de 40 étudiants sains a montré que la prise de 4 mg d’astaxanthine pendant 6 mois a eu des effets positifs sur l’endurance et la force musculaire.

L’astaxanthine pour un système immunitaire en forme

Le rôle de l’astaxanthine dans le système immunitaire est moins connu. En raison de la teneur élevée en acides gras polyinsaturés de leur membrane plasmatique, les cellules immunitaires sont particulièrement sensibles au stress oxydatif. En même temps, les cellules immunitaires peuvent également produire des radicaux libres elles-mêmes (corps d’oxygène réactifs). En cas de perturbation de l’équilibre oxydatif (par ex. suite à une maladie virale), les antioxydants sont en position d’intervenir pour réguler et protéger les membranes des cellules immunitaires de la destruction. 

Une étude randomisée contrôlée par placebo menée auprès de 42 femmes a montré l’efficacité de l’astaxanthine dans le système immunitaire. Ces femmes ont reçu soit 2 mg d’astaxanthine, soit 8 mg d’astaxanthine soit un placebo pendant 8 semaines. Il a été démontré que l’astaxanthine a non seulement amélioré l’activité de certaines cellules immunitaires, mais qu’elle a également eu un effet positif sur la réponse inflammatoire.

L’astaxanthine comme complément alimentaire

Formes galéniques : gélules ,comprimés, gouttes, poudre et plus

Ceux qui souhaitent prendre de l’astaxanthine de manière ciblée ont l’embarras du choix. Ce super-antioxydant marin est aujourd’hui disponible sous de nombreuses formes galéniques différentes sur le marché. Les gélules, les comprimés, les gouttes et la poudre sont les formes les plus fréquentes. 

Pour de nombreuses personnes, le choix se porte sur les gélules ou les comprimés. Ceux-ci sont faciles à doser, sans goût, hygiéniques et faciles à prendre. Alors que les comprimés nécessitent généralement des additifs pour leur production, les produits en gélules sont souvent exempts d’additifs techniques. 

Pour celles/ceux qui veulent du goût ou ont des troubles de la déglutition, les préparations à base d’astaxanthine peuvent être administrées sous forme de gouttes ou de poudre. Mais pour ces formes galéniques, il ne faut pas manquer de regarder la liste des additifs. Ici, la règle suivante s’applique : moins il y a d’additifs, mieux c’est.

Biodisponibilité des compléments alimentaires à base d’astaxanthine

La biodisponibilité de l’astaxanthine dans les compléments alimentaires dépend de nombreux facteurs. Par exemple, la prise de préparations d’astaxanthine avec un repas riche en graisses a un effet bénéfique. La biodisponibilité de l’astaxanthine peut ainsi être augmentée de 2 à 4 fois. 

La matière première influence également la biodisponibilité. Il est particulièrement recommandé de prendre des produits basés sur la micro-algue Haematococcus pluvialis. Grâce à son estérification (adhérence d’acides gras naturels aux extrémités de la molécule), l’astaxanthine obtenue est plus stable et mieux assimilable par le corps. L’astaxanthine synthétique n’est généralement pas estérifiée et peut donc légèrement s’oxyder. 

Le tabagisme a également un effet négatif. Ce vice accélère non seulement la dégradation de l’astaxanthine, il réduit également fortement sa biodisponibilité.

Astaxanthine végétalienne haute qualité d’Autriche par BIOGENA

Saviez-vous que l’astaxanthine (astafit®) utilisée par BIOGENA est un véritable produit de Styrie ? En effet, dans l’est de la « marche verte », l’algue verte Haematococcus pluvialis est cultivée dans un système fermé pour pouvoir récolter l’astaxanthine, le super-antioxydant rouge, sous sa meilleure qualité (astafit®).

De l’astaxanthine « Made in Austria » – de notre région ? Nous ne trouvons pas seulement cela fort ; astafit® l’est aussi au sens propre du mot ! Alors que l’astaxanthine synthétique perd énormément de son efficacité et de sa fonction, astafit® contient 100 % d’astaxanthine naturelle, qui est également purement végétalienne en raison de sa fabrication à partir d’algues vertes. Ce n’est qu’ainsi que l’astaxanthine est pleinement efficace et dans la qualité sans compromis de BIOGENA garantie.

biogena-line
Astaxanthin 4mg
astaxanthine premium 100 % naturelle issue de l'algue verte Haematococcus pluvialis
Voir les gélules d’astaxanthine
52,90 €
Astaxanthin 4mg

Produits BIOGENA Astaxanthine – et ses autres ingrédients

BIOGENA propose trois produits de pointe à base d’astaxanthine qui peuvent être achetés dans les boutiques premium ou les boutiques en ligne BIOGENA. Pour faire le plein d’astaxanthine, notre astaxanthine 4 mg est le premier choix, car elle est 100 % en astaxanthine naturelle de premier choix du fabricant autrichien Astafit®. Le caroténoïde naturel dissous ici dans l’huile de tournesol est encapsulé de manière étanche, ce qui permet de maintenir la disponibilité de la substance active plus durablement et de garantir une biodisponibilité maximale. Dans fit@work iMUN Astaxanthine, l’antioxydant marin a été combiné aux vitamines C et D, des nutriments pour le système immunitaire, pour équiper vos défenses immunitaires pour les défis du quotidien. Les personnes qui ne veulent pas juste rester longtemps jeunes dans leur cœur trouveront leur bonheur avec notre Spermidin CellImmun®. Ce produit réunit les forces concentrées de la spermidine, de l’astaxanthine et du zinc.

L’astaxanthine et autres nutriments en comparaison

Prendre des OPC et l’astaxanthine ensemble ?

Peut-on combiner l’astaxanthine avec d’autres substances ou extraits de plantes tels que l’OPC, le réservatrol, la lycopine ou le curcumin ? De nombreux utilisateurs/utilisatrices qui ont des doutes sur la prise concomitante d’astaxanthine avec d’autres préparations végétales se posent cette question. Mais on peut répondre clairement à cette question par un oui clair. Rien ne s’oppose à la prise concomitante d’astaxanthine avec d’autres médicaments de phytothérapie, bien au contraire ! Une combinaison peut même être très bénéfique, car d’autres substances végétales peuvent renforcer les effets de l’astaxanthine ou compléter avec un spectre d’action différent. Il en va de même pour d’autres micronutriments tels que la vitamine A, la vitamine C, la vitamine D, la vitamine E, la co-enzyme Q10 ou l’acide alpha-lipoïque.

La zéaxanthine, la lutéine et l’astaxanthine

L’astaxanthine, la lutéine et la zéaxanthine sont des caroténoïdes qui font tous partie du groupe des xanthophylles. Tandis que l’astaxanthine présente une couleur rougeâtre, la lutéine et la zéaxanthine sont jaunes orangés. Ces deux substances végétales se trouvent principalement dans les légumes verts tels que le chou vert, le brocoli ou le persil. Dans ces variétés de légumes, leur couleur est recouverte par la chlorophylle verte. 

Dans le corps humain, la zéaxanthine et la lutéine sont présentes à des concentrations élevées dans la rétine de l’œil et protègent celui-ci (comme une lunette de soleil interne) de la lumière bleue nocive et du stress oxydatif. On sait aujourd’hui que non seulement la lutéine et la zéaxanthine peuvent agir contre les maladies oculaires liées à l’âge, la supplémentation ciblée en astaxanthine a aussi un effet protecteur sur les yeux.

L’astaxanthine et le collagène

Dans le monde de la beauté, aujourd’hui presque tout passe par le collagène. Cette protéine structurelle effacerait les premières rides et améliorerait la tonicité et l’élasticité de la peau. L’astaxanthine peut apporter une aide importante au collagène en matière de peau lisse, car l’astaxanthine combat aussi les rides. Ainsi, cet anti-oxydant protège non seulement le collagène cutané des lésions oxydatives, elle inhibe aussi les enzymes responsables de la décomposition du collagène qui sont activées en cas de stress tout en stimulant la synthèse naturelle du collagène. L’astaxanthine et le collagène s’associent donc pour réduire les lignes et les rides.

L’astaxanthine et la quercétine

À l’inverse de l’astaxanthine, la quercétine n’est pas un carotènoïde, mais fait partie du groupe des flavonoïdes. Dans l’alimentation, on retrouve le pigment végétal jaune citron dans d’innombrables aliments végétaux. Des concentrations particulièrement élevées sont présentes dans les câpres, les herbes et les oignons ainsi que dans les légumes verts, les pommes et les baies. La quercétine possède également un potentiel antioxydant remarquable, mais du point de vue antioxydatif elle n’arrive pas à la botte de l’astaxanthine. Cependant, la préférence à donner à une substance végétale ne dépend pas seulement de son potentiel antioxydant, mais aussi des bienfaits pour la santé que l’on peut attendre de sa prise. Tandis que l’astaxanthine est recommandée dans des études pour la protection contre les lésions oculaires liées à l’âge, l’amélioration de la peau (réduction des rides, augmentation de l’élasticité et hydratation de la peau) ainsi que pour la prévention et le traitement des maladies cardiovasculaires, l’utilisation de la quercétine est particulièrement importante dans le domaine des allergies et des maladies respiratoires virales. Les deux substances végétales peuvent d’ailleurs être prises pendant l’entraînement pour atteindre des sommets sportifs. 

L’astaxanthine vs. l’ashwagandha

L’astaxanthine et l’ashwagandha ; ce qui semble similaire est dans la réalité tout à fait différent. Tandis que l’astaxanthine est un composant végétal qui fait partie des caroténoïdes, l’ashwaganda est une plante ayurvédique de la famille des solanacées.

L’ashwagandha et l’astaxanthine se différencient également totalement dans leur spectre d’action. Comme nous l’avons déjà mentionné ci-dessus, l’astaxanthine est particulièrement adaptée à la protection contre les maladies oculaires liées à l’âge et le vieillissement prématuré de la peau, ainsi qu’au soutien des performances sportives et des défenses immunitaires. 

L’ashwagandha, quant à elle, est surtout appréciée pour ses propriétés adaptogènes. Les adaptogènes aident notre corps à mieux gérer le stress. En outre, l’ashwagagha est également une astuce secrète pour les personnes souffrant de difficultés d’endormissement. Ce n’est pas pour rien qu’elle est appelée « baie du sommeil » en allemand.

Prise et posologie de l’astaxanthine - notre recommandation

Heure : quand faut-il prendre l’astaxanthine ?

L’astaxanthine peut être prise à toute heure du jour et de la nuit. Le mieux est de choisir le moment le plus adapté à son rythme quotidien individuel de sorte à ne pas oublier la prise.

Conseils d’utilisation : comment prendre l’astaxanthine de préférence ?

En tant qu’antioxydant hydrosoluble, l’astaxanthine doit être prise avec un repas qui contient un peu de graisse. L’astaxanthine peut ainsi être assimilée 2 à 4 fois plus efficacement dans le corps. 

Dose quotidienne : quelle est la quantité d’astaxanthine à prendre par jour ?

L’efficacité d’une préparation d’astaxanthine dépend dans une large mesure de la posologie, qui peut varier en fonction de l’indication. D’expérience, la plupart des recommandations se situent dans une plage posologique de 4 à 8 mg d’astaxanthine par jour. Votre médecin vous conseillera toutefois volontiers afin de choisir la posologie qui vous convient.

L’absorption de l’astaxanthine

Comme l’astaxanthine est soluble dans la graisse, cet antioxydant doit toujours être associé à un repas riche en graisses. La graisse contenue permet une absorption optimale du caroténoïde par l’organisme.

À partir de quand l’astaxanthine agit-elle ?

À partir de quel moment une prise d’astaxanthine peut entraîner des effets dépend de plusieurs facteurs. La cause de la prise, la posologie et la réponse individuelle à l'antioxydant jouent un rôle important.

Combien de temps faut-il prendre de l’astaxanthine ?

La durée de la prise d’astaxanthine dépend du motif de la prise et de la posologie. En ce qui concerne la durée du traitement, veuillez consulter votre médecin. Celle/celui-ci peut vous conseiller au mieux dans votre cas personnel. En principe, rien ne s’oppose à une prise durable avec une posologie adaptée.

L’astaxanthine en cas de désir d’enfant

Depuis longtemps, on sait grâce au monde animal que la consommation d’aliments contenant de l’astaxanthine peut avoir un effet bénéfique sur la fertilité des « consommateurs ». D’après les premières études, les couples voulant un enfant pourraient également profiter de cet effet bénéfique pour la fertilité.

Ainsi, une étude randomisée en double aveugle contrôlée contre placebo a montré que la prise ciblée de 16 mg d’astaxanthine par jour a entraîné une augmentation de la concentration et de la qualité des spermatozoïdes. Cet effet n’était pas seulement théorique, il existait aussi en pratique. Par ailleurs, plus de la moitié (54,5 %) des partenaires du groupe astaxanthine sont tombées enceinte pendant la période d’examen. En comparaison, il n’y avait que 10,5 % dans le groupe placebo.

L’astaxanthine pendant la grossesse et l’allaitement

À ce jour, il n’existe aucune donnée scientifique sur la prise ciblée d’astaxanthine pendant la grossesse et l’allaitement. Pour cette raison, les femmes qui allaitent devraient renoncer à prendre de l’astaxanthine pendant ces phases de vie particulières.

L’astaxanthine pendant la ménopause

Ce n’est pas seulement les femmes jeunes ; les femmes entrant en ménopause peuvent bénéficier de la prise d’astaxanthine. Car le colorant végétal combat de manière avérée les différents défis auxquels les femmes au milieu de leur vie peuvent être confrontés. Il s’agit notamment d’une détérioration de la santé oculaire et d’un vieillissement de la peau. En outre, l’astaxanthine peut avoir un effet positif sur les paramètres cardiovasculaires (p. ex. hypertension, LDL oxydés, glycémie élevée) et les inflammations chroniques.

Manque d’astaxanthine ?

Qu’il s’agisse d’une protection cardiaque ou oculaire, de sommets sportifs ou d’une belle peau, l’astaxanthine est un choix judicieux. Cependant, si vous ne consommez pas d’animaux aquatiques et ne prenez pas de compléments à l’astaxanthine, vous ne devez pas craindre une carence en astaxanthine car les défauts nutritifs ne surviennent que pour les nutriments essentiels (= indispensables à la vie).

Bilan

Bilan : l’astaxanthine est l’un des antioxydants naturels les plus puissants au monde. Son action antioxydante et anti-inflammatoire fait du « diamant rouge » un véritable défenseur de notre santé et un puissant médicament phytothérapeutique pour une série de sujets physiques différents. Son effet contre les maladies oculaires liées à l’âge et le vieillissement prématuré de la peau ainsi que son effet comme protection naturelle contre le soleil sont particulièrement prometteurs. En outre, l’astaxanthine renforce nos défenses immunitaires et stimule nos performances sportives.

Questions fréquentes sur le thème de l’astaxanthine

L’astaxanthine est utilisée de manière polyvalente en tant qu’antioxydant et anti-inflammatoire naturel en physiothérapie. Dans le cadre d’études, le colorant végétal est surtout documenté comme substance active contre les maladies oculaires liées à l’âge, le vieillissement précoce de la peau, les maladies cardiovasculaires, la modulation immunitaire et pour booster les performances sportives.

Les premières études indiquent que l’astaxanthine pourrait être bénéfique en cas de problèmes psychiques tels que des dépressions ou des troubles du sommeil.

L’astaxanthine est l’un des antioxydants naturels les plus puissants au monde.

La dose journalière d’astaxanthine se situe généralement entre 4 et 8 mg.

Références - études sur l’astaxanthine

Mikronährstoffcoach. 2024. https://www.mikronaehrstoffcoach.com/de/at/mikronaehrstoffe/micronutrient.astaxanthin.html#:~:text=Die%20Bioverf%C3%BCgbarkeit%20von%20Astaxanthin%20h%C3%A4ngt,also%20ber%C3%BCcksichtigt%20werden%20(7). Zugriff: 4.4.2024.

Fakhri, S. et al. 2018. Astaxanthin: A Mechanistic Review on Its Biological Activities and Health Benefits. Pharmacol Res. 136:1-20.

Ambati, R. R. et al. 2014. Astaxanthin: sources, extraction, stability, biological activities and its commercial applications – a review. Mar Drugs. 12(1):128–52.

Nishida, Y. et al. 2007. Quenching Activities of Common Hydrophilic and Lipophilic Antioxidants against Singlet Oxygen Using Chemiluminescence Detection System. Carotenoid Sci. 11:16–20.

Beutner, S. et al. 2001. Quantitative assessment of antioxidant properties of natural colorants and phytochemicals: carotenoids, avonoids, phenols and indigoids. The role of β-carotene in antioxidant functions. J Sci Food Agric. 81(6):559–68.

Fuji Chemical Industry Co., Ltd. 2009. Notification of GRAS Determination for Haematococcus pluvialis extract characterized by component astaxanthin esters (of common edible fatty acids)

Bjerkeng, B. et al. 2000. Astaxanthin and its metabolites idoxanthin and crustaxanthin in esh, skin, and gonads of sexually immature and maturing Arctic charr (Salvelinus alpinus (L.)). Comp Biochem Physiol B. Biochem Mol Biol. 125(3):395–404.

Okada, Y. et al. 2009. Bioavailability of astaxanthin in Haematococcus algal extract: the eects of timing of diet and smoking habits. Biosci Biotechnol Biochem. 73(9):1928–32.

FDA. 2000. Technical Report (Aquaresearch Inc.) Haematococcus Pluvialis and Astaxanthin Safety For Human Consumption

Zhou, Q. et al. 2015. The eect of various antioxidants on the degradation of O/W microemulsions containing esterifed astaxanthins from Haematococcus pluvialis. J Oleo Sci. 64(5):515–25.

de Bruijn, W. J. et al. 2016. Fatty acids attached to all-trans-astaxanthin alter its cis-trans equilibrium, and consequently its stability, upon lightaccelerated autoxidation. Food Chem. 194:1108–15.

Decker, E. A. et al. 2000. Antioxidants in Muscle Foods: Nutritional Strategies to Improve Quality. John Wiley & Sons, Inc.

Kim, J. H. et al. 2011. Protective effects of Haematococcus astaxanthin on oxidative stress in healthy smokers. J Med Food. 14(11):1469–75.

Choi, H. D. et al. 2011. Effects of astaxanthin on oxidative stress in overweight and obese adults. Phytother Res. 25(12):1813–8.

Tominaga, K. et al. 2012. Cosmetic benefts of astaxanthin on human subjects. Acta Biochim Pol. 59(1):43–7.

Ito, N. et al. 2018. The Protective Role of Astaxanthin for UV-Induced Skin Deterioration in Healthy People – A Randomized, Double-Blind, Placebo-Controlled Trial. Nutrients. pii: E817.

Kim, Y. K., Chyun, J.-H. 2004. The effects of astaxanthin supplements on lipid peroxidation and antioxidant status in postmenopausal women. Nutr Sci. 7(1):41–6.

Kajita, M. et al. 2009. The Effects of a Dietary Supplement Containing Astaxanthin on the Accommodation Function of the Eye in Middle-aged and Older People. Med Consult N Remed. 46(3):89–93.

Nagaki, Y. et al. 2002. Effects of astaxanthin on accommodation, critical flicker fusion, and pattern visual evoked potential in visual display terminal workers. J Trad Med. 19:170–3.

Nitta, T. et al. 2005. Effects of astaxanthin on accommodation and asthenopia – dose finding study in healthy volunteers. J Clin Ther Med. 21(5):543–56.

Visioli, F. Artaria, C. 2017. Astaxanthin in cardiovascular health and disease: mechanisms of action, therapeutic merits, and knowledge gaps. Food Funct. 8(1):39–63.

Ursoniu, S. et al. 2015. Lipid profile and glucose changes after supplementation with astaxanthin: a systematic review and meta-analysis of randomized controlled trials. Arch Med Sci. 11(2):253–66.

Mashhadi, N. S. et al. 2018. Astaxanthin improves glucose metabolism and reduces blood pressure in patients with type 2 diabetes mellitus. Asia Pac. J Clin Nutr. 27(2):341–6.

Brown, D. R. et al. 2018. Astaxanthin in Exercise Metabolism, Performance and Recovery: A Review. Front Nutr. 4:76.

M. Lamprecht, Ed., Antioxidants in Sport Nutrition, 1st ed. 2015.

C. L. Malmsten and Å. Lignell, “Dietary supplementation with astaxanthin-rich algal meal improves strength endurance-A double blind placebo controlled study on male students,” Carotenoid Sci., vol. 13, pp. 20–22, 2009.

Comhaire, F. H., El Garem, Y., Mahmoud, A., Eertmans, F. & Schoonjans, F. Combined conventional/antioxidant ‘Astaxanthin’ treatment for male infertility: A double blind, randomized trial. Asian J. Androl. 7, 257–262 (2005).

Donà, G. et al. Effect of astaxanthin on human sperm capacitation. Mar. Drugs 11, 1909–1919 (2013).

Andrisani, A. et al. Astaxanthin improves human sperm capacitation by inducing lyn displacement and activation. Mar. Drugs 13, 5533–5551 (2015).

Park, J. S. et al. 2010. Astaxanthin decreased oxidative stress and inflammation and enhanced immune response in humans. Nutr Metab

(Lond). 7:18

 

https://www.bdi-biolifescience.com/de/nahrungsergaenzungsmittel/schneller-hoeher-weiter-astaxanthin-gegen-oxidativen-stress-im-training/, Zugriff: 8.4.2024.

 

https://www.bdi-biolifescience.com/de/nahrungsergaenzungsmittel/astaxanthin-fuer-fruchtbarkeit-und-schwangerschaft/#:~:text=Randomisierte%20Studie%20beweist%3A%20Astaxanthin%20f%C3%B6rdert,der%20Spermienkonzentration%20und%20%2Dqualit%C3%A4t%20nachgewiesen., Zugriff: 9.4.2024.

Autres articles
Renforcer le système immunitaire - nos conseils pour créer des défenses immunitaires fortes
Toujours malade ? Tous les jours, notre corps entre en contact avec différents agents pathogènes. Les habitudes de vie modernes vous affaiblissent encore plus. Il est donc essentiel de renforcer le système immunitaire. Notre article donne des...
Tout sur la quercétine - effets, besoins, prise & dosage
La quercétine est un colorant naturel jaune citron qui se retrouve dans de nombreuses plantes. En raison de ses effets positifs profonds sur la santé humaine, ce flavonoïde est revenu au cœur des recherches scientifiques. Mais quels sont les...
Tout sur le magnésium – effet, besoins quotidiens et utilisation
Magnésium – effet, besoins quotidiens et utilisation
Notre corps a besoin de magnésium pour de nombreuses fonctions différentes. Ce métal léger désigné par Mg est responsable de la solidité des os, de la bonne santé des dents et de muscles bien développés. Le magnésium joue également un...