Vitamin, minéraux plus loin

La vitamine D pour les bébés et les nouveau-nés : bonne idée ou non ?

de Mag. Margit Weichselbraun
le 14.03.2024
La vitamine D est-elle utile pour les bébés ? La vitamine D est-elle utile pour les bébés ?

Parfait pour répondre aux besoins du nouveau-né en pleine croissance, le lait maternel et les aliments pour nourrissons fournissent exactement les nutriments dont le bébé a besoin pour son développement optimal. Néanmoins, il convient d’accorder une attention particulière à la vitamine D pour les enfants qui sont allaités au lait maternel ou au lait en biberon au cours de leur première année. Pourquoi est-il recommandé de donner de la vitamine D pour les besoins des tout-petits ? Ne suffit-il pas de passer beaucoup de temps en plein air avec le bébé et d’apporter la vitamine par le biais de l’alimentation ?

Pourquoi les bébés ont-ils besoin de plus de vitamine D ?

La façon la plus primitive de nourrir un bébé est d’allaiter. Parfaitement adapté aux besoins du nourrisson, le lait maternel s’adapte en permanence aux besoins physiologiques de l’enfant. Néanmoins, la composition du lait maternel dépend également de l’alimentation de la mère, et l’état actuel de la recherche montre que le lait maternel contient généralement trop peu de quantités de vitamine D. Même quand vous commencez à donner des aliments solide, cette source de vitamine D unique est insuffisante. Dans certains pays, de petites quantités de vitamine D sont également ajoutées dans les aliments industriels pour nourrissons, mais dans ce cas aussi, les besoins ne sont pas couverts.

Pourquoi la vitamine D occupe-t-elle une position particulière parmi les vitamines ?

La vitamine D, comme son nom l’indique, est une vitamine – mais ce n’est pas une vitamine au sens propre : En effet, alors que les vitamines et autres micronutriments essentiels doivent être fournis par notre alimentation, notre corps peut produire lui-même de la vitamine D à l’aide de la lumière du soleil (optimale d’avril à septembre seulement et de 10 à 14 heures en Europe centrale).

Comment agit la vitamine D ?

La vitamine D joue un rôle clé dans de nombreuses fonctions du corps humain. C’est ce que suggèrent de nombreuses nouvelles découvertes de ces dernières années, qui montrent entre autres que presque tous les organes et les tissus de notre organisme disposent de leurs propres zones de récepteur à la vitamine D. Cependant, le rôle le plus connu de la vitamine D est celui de la vitamine des os. La vitamine D contribue à une absorption normale du calcium et du phosphore et à sa valorisation, apportant une contribution décisive à la préservation des os. Un apport suffisant en vitamine D est donc important pour une croissance normale et un développement normal du système osseux chez les tout-petits. En outre, la vitamine D est importante pour l’activité immunologique, car elle contribue aux fonctions normales du système immunitaire.

Prise et posologie

À partir de quand donner de la vitamine D à un bébé ?

En tant que nourrissons, les bébés ont besoin de la vitamine D dès le premier jour. Dans le même temps, la peau de bébé sensible doit être protégée contre les rayons directs du soleil, ce qui signifie que le bébé ne doit pas être exposé au soleil pour favoriser la formation de vitamine D.

De quelle quantité de vitamine D mon bébé a-t-il besoin ?

C’est pourquoi la Société allemande de médecine pédiatrique (Deutsche Gesellschaft für Kinder und Jugendmedizin DGKJ) recommande une supplémentation journalière de 400 à 500 U.I. (10-12,5 µg) juste après la naissance. Selon la DGKJ, cette recommandation s’applique jusqu’au deuxième été de l’enfant.

Est-il possible de surdoser la vitamine D ?

Si vous respectez les recommandations, vous n’aurez pas à craindre un apport excessif en vitamine D. La quantité d’apport totale dépend de l’apport en vitamine D via les aliments, les préparations de vitamine D et les produits enrichis. Pour la supplémentation recommandée de 10 à 12,5 µg par jour, il n’y a donc aucun risque d’apport excessif pour les bébés.

Vous avez oublié de prendre de la vitamine D pour votre bébé, est-ce grave ?

Pendant les premiers temps, il peut arriver que l’on oublie d’administrer sa vitamine D au bébé. Ce n’est pas grave de l’oublier de temps en temps. Si cela se produit, il ne faut pas administrer double dose au bébé, mais continuer à donner la dose normale. En cas d’oubli prolongé, il est recommandé de consulter le pédiatre qui peut décider si une dose plus importante est recommandée pour « rattraper ».

Vitamine D pour les bébés – gouttes ou comprimés ?

La vitamine D est disponible sous forme de comprimés, gélules ou liquides. Des applications liquides sont recommandées la plupart du temps, mais il n’est pas toujours facile de verser les gouttes de vitamine D dans la bouche des bébés. Mais si l’on verse les gouttes d’abord sur une cuillère, une tétine ou le téton, celles-ci arrivent plus facilement à leur but. Les enfants peuvent également recevoir des comprimés ou des gélules, mais ce sont des options non recommandées du fait l’incapacité de déglutition des enfants et des éventuelles difficultés d’administration de poudres dissoutes. Si vous choisissez toutefois des comprimés dissous ou des gélules ouvertes, vous devez impérativement faire attention aux additifs possibles et à leur tolérance.

biogena-line
Junior Vitamin D3
Vitamine D en gouttes pour les enfants, pour soutenir une croissance saine, un développement osseux sain et un fonctionnement normal du système immunitaire
Gouttes de vitamine D Junior pour les enfants et les bébés sous forme liquide
12,90 €
Junior Vitamin D3 Tropfen

Combien de temps faut-il donner de la vitamine D aux bébés ?

La durée de la prise de la vitamine D par les bébés dépend de la date de naissance du bébé. Si le bébé est un « enfant de l’été », c’est-à-dire né entre mai et septembre, il devrait recevoir des suppléments pendant 12 mois. Si le bébé est venu au monde pendant l’automne ou l’hiver, donc entre septembre et avril, l’administration de vitamine D devrait être prolongée jusqu’au début du deuxième été. Selon la date de naissance, une durée de 1 à 1,5 ans est donc recommandée.

Saviez-vous qu’il peut être judicieux de donner de la vitamine D en supplément pendant la 1ère année et au-delà ?

L’apport en vitamine D dépend en effet moins de l’alimentation que de la production de l’organisme à l’aide de la lumière du soleil. Mais sous nos latitudes, la formation naturelle de vitamine D s’arrête presque entièrement lors de la saison froide et quand le soleil est trop bas pour une synthèse efficace dans les heures du matin et du soir. En outre, d’autres facteurs perturbent également la formation de l’organisme (p. ex. les produits de protection solaire, le type de peau), c’est pourquoi il vaut la peine de réfléchir à donner aux enfants dès la 1ère année et au-delà des préparations de vitamine D en complément - en particulier pendant la saison froide. Demandez conseil et, le cas échéant, déterminez votre situation en vitamine D.

Et qu’est-ce qui doit être pris en compte pour les préparations contenant de la vitamine D pour les bébés ?

C’est surtout pour les plus petits que les parents sont particulièrement soucieux de la qualité du produit. Mais à quoi faut-il faire attention ?

Quels comprimés ou capsules de vitamine D pour les bébés ?

Même si des comprimés ou gélules pour enfants sont également disponibles sur le marché, ce sont des options non recommandées du fait l’incapacité des enfants à déglutir et des éventuelles difficultés d’administration de poudres dissoutes. Si vous choisissez toutefois des comprimés dissous ou des gélules ouvertes, vous devez impérativement faire attention aux additifs possibles et à leur tolérance. Regarder la composition du produit est intéressant. Les gélules qui ne présentent pas d’additifs technologiques doivent être préférées aux comprimés avec de nombreux adjuvants superflus. Mais en tout cas, les préparations liquides sont plus faciles à utiliser et plus recommandées.

Quelles gouttes de vitamine D pour les bébés ?

Il convient également de s’assurer que les produits liquides ne contiennent pas d’additifs. Il faut absolument éviter les produits contenant de l’alcool. En revanche, les préparations liquides sont idéalement fabriquées à partir d’huiles de haute qualité, par ex. de l’huile de tournesol qui offre un goût agréablement neutre.

biogena-line
Junior Vitamin D3
Vitamine D en gouttes pour les enfants, pour soutenir une croissance saine, un développement osseux sain et un fonctionnement normal du système immunitaire
Voir le produit
12,90 €
Junior Vitamin D3 Tropfen

Pourquoi arrêter la supplémentation après un an ? Quelle est notre recommandation ?

Les recommandations officielles de la DGKJ prévoient actuellement une supplémentation générale en vitamine D pour les bébés jusqu’au deuxième début d’été de sa vie. La raison s’explique rapidement : des recommandations de santé concernant une supplémentation pour tout un groupe d’âge ne sont émises que quand l’indication est claire. Dans le cas de la vitamine D, l'indication claire au cours des premiers mois de vie serait celle de la santé osseuse, car la vitamine D est nécessaire à la croissance normale et au développement des os chez les enfants.

Étant donné que la production de vitamine D, essentielle pour l’équilibre, n’est pas suffisante en hiver sous nos latitudes et que la couverture des besoins par l’alimentation est insuffisante, il serait judicieux de réfléchir à une supplémentation supplémentaire pendant la saison sombre afin de favoriser un taux de vitamine D sain des enfants.

Faut-il combiner les vitamines D et K pour les bébés ?

Étant donné que les nouveau-nés ne possèdent pas suffisamment de réserves de vitamine K, l’administration de la vitamine K est recommandée en Autriche depuis de nombreuses années. Tandis que la supplémentation en vitamine D incombe aux parents, l'administration de vitamine K est prise en charge par le médecin pédiatre responsable : Les prématurés sains et les prématurés recevant une alimentation orale reçoivent trois fois plus de vitamine K, la plupart du temps peu après la naissance, de 4 à 6 jours et à l’âge de 4 à 6 semaines. D’autres méthodes de prophylaxie de la vitamine K, telles qu’une administration quotidienne à faible dose ou une administration hebdomadaire pendant les premiers mois de la vie, n’ont pas fait leurs preuves et ne sont pas recommandées.

Conclusion : Les bébés ont besoin de vitamine D dès le premier jour. Toutefois, les nouveaux terriens ne peuvent pas produire eux-mêmes suffisamment de vitamine D, leur peau sensible ne doit pas être exposée directement au soleil la première année de vie, et le lait maternel et les aliments pour bébés n’en contiennent pas suffisamment. C’est pourquoi les parents peuvent être invités à accompagner leurs rejetons jusqu’au début de leur second été, avec une préparation de vitamine D correspondante.

FAQ

Un apport en vitamine D est particulièrement important pour les bébés à cause de son système osseux en croissance, car la vitamine D contribue à une absorption/valorisation normale du calcium et du phosphore. Étant donné que la nourriture pour nourrissons et le lait maternel ne contiennent généralement que des quantités insuffisantes de vitamine D, nous recommandons de donner un supplément de vitamine D au quotidien pour les plus petits.

Oui, car la capacité à produire de la vitamine D chez les bébés ne se développe qu’au fil du temps. De plus, sa peau particulièrement sensible ne doit pas être exposée aux rayons directs du soleil.

La Société allemande de médecine pédiatrique (DGKJ) recommande non seulement de fournir à des enfants en bas âge, mais également aux bébés allaités, un supplément de vitamine D de 400 à 500 U.I.

La Société allemande de médecine pédiatrique (DGKJ) recommande de fournir un supplément en vitamine D3 aux enfants en bas âge nourris au biberon et aux nourrissons allaités jusqu’au début de leur deuxième été. Peu importe l’heure à laquelle la vitamine est administrée, l’essentiel est d’y penser tous les jours.

La commission allemande de la médecine pédiatrique (DGKJ) prescrit une supplémentation de 400 à 500 U.I. (10 à 12,5 µg) de vitamine D3 pour les bébés.

Références:

Reinehr, T. et al. 2018. Vitamin-D-Supplementierung jenseits des zweiten Lebensjahres. Gemeinsame Stellungnahme der Ernährungskommission der Deutschen Gesellschaft für Kinder und Jugendmedizin (DGKJ e. V.) und der Deutschen Gesellschaft für Kinderendokrinologie und Diabetologie (DGKED e. V.). Monatsschr Kinderheilkd. 166:814–22.

Mansur, J. L. 2018. [Vitamin D in pediatrics, pregnancy and lactation.] Arch Argent Pediatr. 116(4):286–90.

Kramer, C. K. et al. 2016. The persistence of maternal vitamin D deficiency and insufficiency during pregnancy and lactation irrespective of season and supplementation. Clin Endocrinol (Oxf). 84(5):680–6.

Neth, C. 2017. Warum Säuglinge zusätzlich Vitamin D bekommen. PTA heute. https://www.ptaheute.de/aktuelles/2020/08/23/darum-bekommen-saeuglinge-zusaetzlich-vitamin-d (Stand 05/2021)

Zwiauer, K. 2017. Vitamin-K-Prophylaxe bei Neugeborenen – Update 2013. Pädiatrie & Pädologie. Ausgabe 2/2017.

Autres articles
Soutenir le système immunitaire des enfants
Qu’ont en commun le système immunitaire infantile et les enfants ? Tous deux ont encore beaucoup à apprendre. Tandis que les enfants explorent le monde de manière ludique en recueillant des bâtons et des pierres, le système immunitaire de...
Vitamine D pendant la grossesse
La vitamine D est dans toutes les bouches depuis des années. Sa pertinence ne s’arrête pas à la grossesse non plus. Mais pourquoi la vitamine D est-elle importante pour les futures mères aussi ? Quelle est la quantité de vitamine D...
Tout sur le magnésium – effet, besoins quotidiens et utilisation
Magnésium – effet, besoins quotidiens et utilisation
Notre corps a besoin de magnésium pour de nombreuses fonctions différentes. Ce métal léger désigné par Mg est responsable de la solidité des os, de la bonne santé des dents et de muscles bien développés. Le magnésium joue également un...