Vie

Soutenir le système immunitaire des enfants

de Mag. Margit Weichselbraun
le 20.09.2023

Comment le système immunitaire apprend et quel rôle jouent les micronutriments ?

Qu’ont en commun le système immunitaire infantile et les enfants ? Tous deux ont encore beaucoup à apprendre. Tandis que les enfants explorent le monde de manière ludique en recueillant des bâtons et des pierres, le système immunitaire de l’enfant découvre son environnement microbien et collecte ainsi de l’expérience de combat. Pour que les deux « blanc-becs » soient bien armées pour les aventures de la vie, les micronutriments apportent une aide protectrice importante.

Automne = saison immune – particulièrement pour les enfants !

Lorsque la première bise froide souffle dans un nez encore habitué à l’été, il est alors temps de dire adieu aux jours chauds baignés de lumière. Les températures de plus en plus froides ne signifient pas juste qu’on se contente de mettre les vêtements d’été légers au clou ; les défenses immunitaires redeviennent un sujet d’actualité. Ce faisant, les parents ne font pas seulement attention à leur propre système immunitaire, mais aussi à celui de leurs enfants. En fin de compte, le système immunitaire de l’enfant est encore en développement et n’est pas seulement mis à l’épreuve par le changement de saison, mais aussi par les contacts sociaux dans les écoles, les jardins d’enfants et autres.

Les années d’enfance : le système immunitaire aussi apprend et mûrit

Lorsqu’un bébé voit la lumière du jour, son système immunitaire fait encore ses premiers pas. Bien que le nouveau citoyen du monde dispose d’un système immunitaire inné qui peut reconnaître et détruire les indésirables de manière non spécifique, les défenses immunitaires spécifiques, un autre système de défense puissant, doivent d’abord arriver à maturité au cours des dix premières années de vie. Alors que les enfants découvrent leur environnement avec curiosité et qu’ils ramènent l’un ou l’autre « trophée » avec eux à la maison, le système immunitaire infantile engrange de l’expérience et apprend à faire la différence entre les micro-organismes inoffensifs et ceux à combattre.

Les défenses immunitaires spécifiques – l’unité spéciale de la police du corps

Afin de pouvoir combattre un agent pathogène avec des agents spécifiques, le système immunitaire doit avoir été préalablement en contact avec l’attaquant. Ce n’est qu’ainsi que le corps peut « apprendre à ses dépens » et que l’intrus peut être stocké en mémoire. Si la police de l’organisme entre à nouveau en contact avec l’attaquant, certaines unités spéciales (lymphocytes) s’en souviendront et produiront des anticorps qui détruiront les germes rapidement et de manière ciblée. À environ 10 ans, le système immunitaire a surmonté la phase de formation la plus difficile ; il connaît les microbes les plus fréquents de l’environnement et est devenu un combattant d’élite.

L’intestin : un organe immunitaire important, y compris chez les enfants

L’intestin est dès la plus tendre enfance un important acteur de notre réseau immunitaire. Afin de chasser les hôtes indésirables, il a recours à un système de défense sophistiqué en trois phases : la muqueuse intestinale, la flore intestinale ainsi que le « tissu lymphoïde du tube digestif » (GALT). Ce dernier impressionne avec des chiffres insoupçonnés : Ainsi, 70 % de toutes les cellules immunitaires se trouvent dans l’intestin grêle et le gros intestin et près de 80 % de nos réactions immunitaires se produisent ici. De plus, notre flore intestinale de 100 milliards forme un bouclier contre les intrus nocifs et entraîne nos cellules immunitaires tout au long de la vie.

Les soins de l’intestin débutent dès l’enfance

Il est d’autant plus important de maintenir l’intestin et ses habitants en bonne santé pendant l’enfance. C’est possible avec une alimentation saine et variée. Nos petits colocataires, les bactéries intestinales, aiment particulièrement les fibres alimentaires solubles (p. ex. graines de lin, psyllium, chicorée, pommes, agrumes).

Conseils pour un système immunitaire de l’enfant en bonne santé

Un système de protection performant fonctionnant bien est la meilleure défense. Dans ce contexte, « l’enfant » peut être bien équipé avec les conseils suivants :

1. Manger un arc en ciel. Pour que le système immunitaire de l’enfant puisse déployer sa pleine force de frappe naturelle, il doit être « lavé » avec tous les nutriments d’une alimentation saine. Une alimentation équilibrée et riche en substances vitales constitue la base idéale. Les parents sont particulièrement demandés en ce qui concerne les questions d’alimentation. Ce faisant, les règles suivantes s’appliquent : ceux qui aiment les aliments frais et colorés et choisissent des produits de saison et locaux donneront à leur famille une quantité importante de vitamines et de minéraux.

2. S’équiper avec les vitamines du soleil. La vitamine D est un nutriment immunitaire important qui permet au système immunitaire de l’enfant de se protéger. Il contribue au fonctionnement normal du système immunitaire chez les enfants. Alors que pour les bébés, une supplémentation en vitamine D est recommandée jusqu’à leur deuxième printemps, les parents (après consultation avec le pédiatre) doivent veiller à ce qu’ils puissent également bénéficier d’un apport suffisant en vitamine D quand ils sont plus agés. Pour en savoir plus sur les enfants, les bébés et la vitamine D, cliquez ici.

3. Donner du temps pour les châteaux en Espagne. Le stress nuit au système immunitaire. Cela vaut aussi bien pour les petits que pour les grands. Après que la famille se soit accordée une pause rapide en été, on retourne à la jungle du quotidien bien connue en automne. Il est d’autant plus important d’accorder une pause aux enfants, où ils n’ont aucune obligation et peuvent juste être des enfants.

4. Prendre de l’air frais. Les casaniers convaincus objecteront probablement que les enfants vont attraper un rhume, dans le meilleur des cas, à l’extérieur pendant la saison froide et humide. Bien au contraire ! L’exercice physique dans la nature réduit non seulement le stress, il stimule également le métabolisme et l’irrigation sanguine, favorise une bonne humeur et un sommeil sain. Tous ces effets sont bénéfiques pour un système immunitaire sain. Donc, une seule solution : les habiller bien chaud et c’est parti pour la sortie !

5. Pas touche aux germes. Si les éternuements et la toux ont longtemps été considérés comme les pires vecteurs de diffusion des germes, on sait aujourd’hui que les virus du rhume passent généralement par les mains. En conséquence, les poignées de portes et les ouvertures sont des sources de contamination sous-estimées. Et comme les enfants touchent souvent et volontiers leur visage avec les doigts, les virus du rhume ont le terrain libre. Pour cette raison, se laver régulièrement les mains pour chaque enfant devrait aller de soi.

6. Mais aussi : Pas touche à la stérilité. L’hygiène est importante, ça ne fait aucun doute. Néanmoins, il faut donner la possibilité au système immunitaire en développement d’obtenir de l’expérience. Une propreté excessive sous-stimule le système immunitaire de l’enfant et diminue ainsi ses cellules défensives. Les enfants qui ont grandi dans une ferme présentent un risque deux fois moins élevé de développer un rhume des foins ou un asthme. Donc, il faut : laisser jouer votre jeune enfant de temps en temps dans la terre du jardin, les flaques etc - l’enfant et le système immunitaire apprécieront.

7. Suffisamment de liquide. Pour préserver l’humidité des muqueuses, veillez à ce que votre enfant boive suffisamment pendant la journée, de préférence de l’eau.


CONSEIL PRODUIT

Connaissez-vous déjà nos produits pour enfants  Junior Vitamin D3 et Junior Multi Bo® 13? 

biogena-line
Junior Vitamin D3
Vitamine D en gouttes pour les enfants, pour soutenir une croissance saine, un développement osseux sain et un fonctionnement normal du système immunitaire
Voir le produit
12,90 €
Junior Vitamin D3 Tropfen
biogena-line
The Good Gums® - Immun Edition
Oursons vitaux gélifiés aux fruits pour soutenir le système immunitaire avec D3, K2 et magnésium
Voir le produit
19,90 €
The Good Gums - Immun Edition
biogena-line
Junior Multi Bo® 13 
Perles de micronutriments multicolores et naturelles aux 13 vitamines, fer et iode – Un apport adapté aux enfants sans enveloppe de gélule est possible
Voir le produit
49,90 €
Junior Multi Bo® 13 - 120 Kapseln

Littérature chez l’auteur.

Autres articles
Bains de forêt : Bienvenue dans le monde salutaire des arbres !
Un fumet de mousse, le bruissement des feuilles, leur vert frais. Ceux qui aspirent au calme et à la détente peuvent se plonger dans l’atmosphère de la forêt. Un bain au sein de ces végétaux en bois n’est pas seulement un baume pour le...
Intolérance à l’histamine : comment reconnaître une intolérance à l’histamine et trouver des solutions
Après un verre de vin rouge, ce n’est pas la détente qui s’installe, mais plutôt le nez qui coule ? Ce qui semble être une allergie est peut-être une intolérance à l’histamine. Découvrez ici tout ce qu’il y a à savoir.
Vitamine D pendant la grossesse
La vitamine D est dans toutes les bouches depuis des années. Sa pertinence ne s’arrête pas à la grossesse non plus. Mais pourquoi la vitamine D est-elle importante pour les futures mères aussi ? Quelle est la quantité de vitamine D...